Agnès Sanso "La normalité je ne la définie pas, elle est multiple."

Dernière mise à jour : avr. 18


Agnès Sanso a fondé sa marque skincare @degainecare il y a seulement quelques mois.

Engagée pour la santé mentale et vraie entrepreneuse, elle se bat pour casser les codes au sein du secteur de la beauté. Nous lui avons posé nos questions. ⁠⠀⁠



Conforme Magazine :

Qu'est-ce que Dégaine Care ?


Agnès Sanso :

Dégaine c'est un label de cosmétiques décontracté et engagé où chaque personne est célébrée pour ce qu'elle est, son style de vie et sa diversité. On veut casser les codes de la beauté et redonner confiance à notre génération, en représentant la réalité et les changements du quotidien et de la peau.


" On célèbre le Normal is the new cool ! "


Conforme Magazine : Qui est à l'initiative de Dégaine Care ?


Agnès Sanso : A l'initiative de Dégaine il y a moi : Agnès, 26 ans fondatrice et CEO de la marque.




Conforme Magazine :

Pourquoi avoir lancé ce projet ?


Agnès Sanso : J'avais besoin d'aller plus loin dans mes engagements perso et j'avais aussi envie d'aller plus loin dans l'entrepreunariat. Je voulais créer une marque produit et le skincare a été une évidence pour moi. Addict et consommatrice de skincare depuis toujours et ayant pas mal de soucis avec ma peau (acne etc) je pense que j'ai testé presque tout ce qui existe sur le marché : bio, naturel, pharma, mass market, cher, pas cher... J'avais envie de créer une marque efficace, accessible et qui correspond à ma vision de la beauté et de la vie.


Cette vision de la beauté et de la vie j'avais envie de la partager avec d'autres personnes, de mon âge, parfois plus et souvent moins et c'est autour de ça que le projet se crée. Au-delà des produits dont on a besoin, c'est surtout une

philo de vie qu'on a envie de partager, de mettre en avant et à laquelle on a vie de croire.



Conforme Magazine :

Dégaine est engagé pour la santé mentale, pourquoi est-ce important pour vous ?


Agnès Sanso :

Parce que c'est ce qui nous maintient en vie en fait. Aujourd'hui trop de personnes et notamment des jeunes (comme c'est principalement la cible de dégaine) déprime, n'ont pas confiance en eux et en la vie, font des angoisses, ont peur, n'ont pas de projet ou n'osent pas les aboutir. Je veux leur donner espoir, je veux qu'ils croient en eux et en l'avenir. Je veux aussi qu'ils se sentent bien tels qu'ils sont et qu'ils ne ressentent pas le besoin d'être quelqu'un d'autre.


Ces jeunes dans la majorité sont hyper bienveillants, ouverts d'esprit et constructifs. Ils ont juste envie qu'on les écoute et surtout qu'on les accepte tels qu'ils ont avec des idées et un style de vie propre à leur génération. Peu de marques leur donne la parole "pour de vrai" et célèbre qui ils sont donc palier à ça c'était plus qu'important pour moi.



Conforme Magazine :

Pourquoi relier santé mentale et skincare ?


Agnès Sanso : Pour plusieurs raisons. Pour moi en 2021 on crée pas une marque ni un produit si on est pas animée par une vision plus forte. Aujourd'hui les gens adhèrent à une marque bien sûr parce que le produit est canon mais surtout pour une vision partagée. Y a tout ce côté émotionnel auquel je suis hyper attachée genre entreprendre pour changer le monde, créer un avenir positif pour les jeunes, croire en la jeunesse, leur donner la parole.


Et comme le développement perso, la santé mentale, la construction de soi, ce sont des sujets qui m'animent depuis un moment, c'était assez évident pour moi de relier tout ça. Le skincare c'est aussi très relié au self-care de manière globale et au fait simplement de prendre soin de soi, de se regarder, de parler de soi. C'est proche en fait, la manière dont on se regarde dans un miroir et l'image qu'on a de soi. Enfin, j'pense et j'espère qu'en tant que marque on a le pouvoir de changer certaines choses dans la société et c'est ce que j'espère faire avec dégaine.




Conforme Magazine :

Vous célébrez "le normal is the new cool". Comment définissez-vous la normalité ?

Et pourquoi la célébrer ?


Agnès Sanso :

Alors justement la normalité je ne la définie pas, elle est multiple. Notre société a des standards de normalité, de ce qu'on devrait faire ou non, être ou ne pas être et c'est ce qui crée le mal être des gens.

Casser les standards de beauté physique c'est canon et ça devrait être fait depuis bien longtemps mais y a aussi tout un travail autour des standards de comportements et de pensées. Chez dégaine, la normalité c'est chaque personne et c'est ce qu'on célèbre : chacun sa dégaine et chacun son style de vie. "


" Chez dégaine, la normalité c'est chaque personne et c'est ce qu'on célèbre : chacun sa dégaine et chacun son style de vie. "



Conforme Magazine : Parlez-nous du Dégaine Studio :)


Agnès Sanso :

Le dégaine studio c'est nos bureaux et le lieu où on film pas mal de nos formats vidéos. C'est aussi un lien de rencontre notamment pour les personnes qui font partie du dégaine LAB et qui co-créent avec nous la marque depuis les débuts. On a ouvert des créneaux notamment pour les personnes qui se sentent seules ou qui ont le besoin de parler, de changer d'air, de se motiver. C'est donc un lieu hybride propice à la créativité et au partage.


Conforme Magazine : Si on veut vous rencontrer et parler de santé mentale avec vous, comment ça marche ?


Agnès Sanso : Alors pour nous rencontrer en réel il y a le studio qui est dans le Vieux Lille, on a des créneaux en ligne pour venir boire un café ou on peut aussi nous envoyer un mail pour prendre rdv si les créneaux dispo ne conviennent pas. Pour les personnes qui ne sont pas à Lille, on propose de participer à nos formats vidéos, écrits ou autres. Pour ça, il suffit de nous envoyer un MP ou un ptit mail et

on répond dans la foulée. Au plaisir <3



Propos récoltés par Conforme Magazine